Actus ARCHLine
25
Jan
2022

2D/3D/BIM quelles différences et quel logiciel choisir pour l’architecture ?

Lorsqu’il s’agit de logiciel de conception, les choix sont très nombreux. Pour répondre aux besoins des professionnels, l’industrie propose des logiciels pour de la conception CAO-DAO 2D, 3D et BIM.

Mais quels sont les points forts de chacune de ces solutions ? Laquelle devriez-vous utiliser pour un projet d’architecture ?

Nous allons y répondre dans cet article !

Les logiciels de CAO-DAO 2D

Quelle que soit la taille du projet ou le secteur d’activité, l’outil de construction le plus simple pour n’importe quel dessin technique est le logiciel de CAO-DAO (Conception Assistée par Ordinateur et Dessin Assisté par Ordinateur).

Cela signifie que les dessins techniques, qui jusqu’aux années 80 étaient créés manuellement, sont maintenant aidés par des solutions logicielles pour optimiser la productivité, la vitesse et la précision.

À ce jour, la CAO-DAO est la méthode de dessin 2D la plus utilisée (industrie, construction, bureaux d’études, architectes, menuiseries …).

Depuis longtemps, le concept de CAO-DAO était associé à la famille de produit d’AutoCAD®. Récemment, de nombreux produits alternatifs au dessin ont émergé, avec parmi eux, ZWCAD.

Le charme de logiciels comme ZWCAD, c’est l’uniformité : ils fournissent les mêmes outils de dessin et commandes de dessin CAO-DAO (polyligne, chanfrein, etc) un langage et une culture que les professionnels connaissent déjà et recherchent toujours.

Le point fort ici est qu’il n’y a rien à réapprendre pour pas passer d’un logiciel à un autre si vous avez déjà utilisé un produit CAO-DAO dans le passé, il y a de fortes chances pour que commencer sur un nouveau logiciel soit un jeu d’enfant.

Bien que quelques logiciels de CAO-DAO proposent des possibilités 3D, la plupart sont destinés à la création de plans 2D et au dessin de lignes.

Les logiciels de CAO-DAO ont aussi tendance à se spécialiser, il y a plusieurs produits conçus spécialement pour l’architecture, l’électricité, l’aménagement urbain etc. La CAO-DAO est en réalité un peu partout où les dessins techniques sont nécessaires. Certains se complètent même avec des applicatifs métiers comme GEOGEXFR Powered by Covadis pour des fonctionnalités utilisées par les géomètres-experts, Spatial Manager pour le géoréférencement, Autofluid pour les réseaux de fluides etc. Ces applicatifs peuvent être utilisés avec ZWCAD.

La CAO est utile pour de la documentation mais si vous souhaitez davantage de rendus visuels vous aurez besoin d’aller plus loin dans la modélisation 3D.

Pourquoi choisir un logiciel de CAO-DAO 2D ?

  • Coût : les logiciels de CAO-DAO 2D sont plutôt bon marché et ne nécessitent qu’un faible investissement. Le logiciel ZWCAD est par exemple accessible à un prix abordable et en licence perpétuelle, c’est-à-dire que vous n’êtes pas obligé d’acheter une mise à jour chaque année (meilleure alternative à AutoCAD®).
  • Facile d’utilisation : les fonctionnalités sont globalement intuitives.
  • Compatibilité : l’enregistrement des fichiers se fait au format DWG, cela assure donc que vous pourrez échanger vos données avec d’autres utilisateurs facilement !
  • Compatibilité avec les logiciels BIM (import/export Xrefs et DWG).

Pourquoi un logiciel de CAO-DAO ne convient pas totalement pour un projet d’architecture :​

  • Les possibilités 3D sont limitées
  • Les modifications dans les plans peuvent être chronophages.
  • Répétitivité des taches : utilisation des mêmes commandes d’édition de base
  • Il n’y a pas de moyens de créer automatiquement un modèle 3D basé sur des dessins 2D.

Les logiciels de conception 3D (CAO-CFAO)

Que se passe t ‘il alors si vous avez besoin de 3D ?

 Si votre objectif final est de créer des rendus ou que vous avez besoin de modèles ou les détails ont de la matière et de la masse, vous aurez besoin d’être en mesure de modéliser des espaces ou des objets 3D.

Ce que vous allez rechercher avec un logiciel de CAO-conception 3D, c’est la possibilité d’imaginer et de créer ce que vous voulez et à une vitesse fulgurante !

Heureusement, il y a beaucoup de logiciels pour ce genre d’objectifs : ZW3D, INVENTOR, 3ds Max, ect.

Le flux de travail est simple mais efficace, nous dessinons des esquisses et les sculptons jusqu’au design et à la forme attendus.

Ensuite, nous appliquons les matériaux et poussons le modèle jusqu’à son rendu final. Ce genre d’outils est parfait pour l’architecture, les intérieurs, les paysages, la conception de produits ou n’importe quelles surfaces dont les images générées par les ordinateurs sont souhaitées.

Là encore, en fonction de vos besoins, vous disposez de solutions sur mesure pour la conception de produits.

Cependant, la modélisation 3D est surtout une question d’apparence, et pas de données des produits. Si vous souhaitez ajouter des informations plus précises à vos modèles, vous aurez besoin du BIM.

Pourquoi choisir un logiciel de CAO CFAO 3D paramétrique ?

  • Fonctionnalités 3D performantes : pour concevoir n’importe quelle idée facilement
  • Facilité d’utilisation : créer un fichier, changement de forme… avec des outils de conception intuitifs
  • Compatibilité : la plupart de conception 3D utilisent des formats communs comme le DWG, DXF, NX, STEP, SKP, FBX, IGES, STL etc.
  • Possibilités d’importer des fichiers 3D dans les logiciels BIM

Pourquoi un logiciel de CAO CFAO 3D paramétrique ne convient pas pour un projet d’architecture :

  • Les possibilités sont limitées en 2D si vous avez besoin d’un plan en 2D, d’avoirs des détails sur une section… il vous faudra faire appel à d’autres types de logiciels
  • Ne gère pas la donnée attachée aux modèles, pour cela il vous faudra une solution complémentaire.

Pour finir, qu’en est-il du BIM ?

Parlons d’abord des données : dans l’industrie de la construction, produire des dessins 2D ou des modèles 3D risque de ne pas être suffisant.

Il est convenu que l’ensemble du cycle de vie (conception, construction, opération, démolition) est rempli de données et d’informations qui devraient être accessibles à toutes les parties prenantes du projet de construction et à tout moment.

Pour les architectes, cela veut dire que nous n’avons pas seulement besoin de concevoir une construction, nous avons aussi besoin de travailler sur toutes les spécifications et données (horaires de construction, informations sur les matériaux utilisés, les données paramétrées du projet, et beaucoup d’autres détails) que nous devons associer à tous les modèles et c’est finalement ce que le BIM fait.

BIM signifie Building Information Modeling et ce n’est pas un logiciel mais un mode de gestion des données, une méthode de stockage et de standardisation des informations qui peut être lue par d’autres professionnels : autres architectes, designers d’intérieur, professionnel du MEP, constructeurs… et ce même s’ils utilisent des logiciels différents !

Pourquoi choisir un logiciel BIM ? Les avantages pour un projet d’architecture :

  • Le BIM c’est le futur : l’industrie de la construction se dirige vers cette voix
  • Flux de travail entièrement intégré : les modifications apportées au projet apparaissent dans toutes les vues
  • Gain de temps : moins de temps à passer sur des tâches fastidieuses liées au dessin
  • Possibilité de diriger de « vrai » projets : le BIM est utile pour tous les projets afin d’atteindre un résultat optimal dans la représentation 3D d’un modèle.
  • Coopération : échanges de données et de modèles simplement

Par ailleurs, les logiciels BIM permettent aux professionnels d’utiliser leur connaissance en CAO et en modélisation 3D. Dans le cas contraire, les utilisateurs ne pourraient pas utiliser leurs savoir-faire et devraient s’en remettre à apprendre une nouvelle méthode de conception.

Au final, le travail en BIM doit vous permettre de gérer les données tout en vous donnant l’impression de travailler sur un programme que vous connaissez déjà !

Choisir un logiciel BIM : le point sur la loi ELAN et le permis de construire dématérialisé

A partir du 1er janvier 2022, selon la loi ELAN : « toutes les communes de plus de 3500 habitants devront être dotées d’un système permettant la saisie et l’instruction des permis de construire de manière dématérialisée. ». Dans le cas où une commune compterait moins de 3500 habitants elle doit tout de même être en mesure d’accepter les permis de construire dématérialisés.

L’objectif est de permettre aux différentes administrations d’échanger plus facilement ensemble, de mieux suivre l’avancement du dossier et in fine, de gagner du temps !

Autre point non négligeable : il ne suffira d’envoyer le dossier qu’une seule fois contrairement à un permis de construit traditionnel que l’on transmet en mairie en 4 exemplaires.

Le permis de construire n’est pas la seule procédure touchée, cette procédure touche également les déclarations préalables et les certificats d’urbanisme pour des communes de plus de 3500 habitants.

En savoir plus sur la dématérialisation du permis de construire sur les autorisations d’urbanisme sur le site du gouvernement.

ARCHLine, le logiciel de BIM que nous allons détailler ci-dessous permet de réaliser un permis de construire dématérialisé en quelques jours seulement. Pour ce permis il vous suffira de déposer le dossier au format PDF et d’y joindre la maquette numérique BIM provenant d’ARCHLine.

Logiciel BIM ARCHLINE.XP

Comme avec la CAO ou la modélisation 3D, il y a plusieurs choix de logiciels pour ceux qui cherchent des solutions BIM.

ARCHLine.XP se démarque des autres logiciels BIM car il utilise énormément le dessin traditionnel de la CAO et la modélisation 3D. Il réussit donc à faire la transition vers le BIM !

ARCHLine est d’ailleurs complémentaire avec le logiciel de 2D DWG ZWCAD et vous pourrez par exemple importer un plan, travailler sur du DWG natif, intégrer des Xrefs DWG, des murs sur DWG, importer un terrain en DWG, exporter en DWG et bien plus encore !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la complémentarité entre les 2 logiciels nous vous invitons à regarder notre présentation vidéo sur le sujet en cliquant ici ou en vous rendant directement sur notre chaîne Youtube.

Pour compléter la vidéo, vous pouvez compter sur ces outils utiles :

  • Conception intuitive des éléments architecturaux grâce aux outils paramétriques pour les murs, les toits, les dalles, les garde-corps, les escaliers, … dans un ou plusieurs bâtiments gérés de manière globale.
  • Possibilité d’importer de nombreux formats différents : IFC 2X3, PDF, 3Ds, PNG, BMP, SKP, DWG, lecture des RVT/RFA etc.
  • Documentation technique : plans d’étage, sections et élévations automatiques, tracés de parcelles, plan de masse, carnets de détails.
  • Modélisation topographique : Importation de plans géomètre et maillage de semis de points.
  • Modélisation 3D : conception rapide grâce à des modèles d’objets pré-paramétrés et sauvegardés sous forme de bibliothèque.
  • Module de design d’intérieur : carrelage, calepinage, salle de bain, design de cuisines, constructeur de mobilier paramétriques.
  • Module MEP : modélisation des réseaux fluides, CVC HVAC, canalisations et chemins de câbles, grâce à des fonctions de tracé et d’autorouting (chemin automatique).
  • Rendu intégré, vous pouvez visualiser vos images de rendus photoréaliste sans avoir besoin d’un autre logiciel.
  • Logiciel de rendu en temps réel : ARCHLine LIVE qui fonctionne avec ARCHLine et d’autres logiciels BIM. Il permet d’animer votre projet avec en quelques clics et de vous balader directement dans vos projets en 3D à l’image d’un jeu vidéo. Vous pourrez aussi ajouter de la végétation, des véhicules, des personnages, des effets de lumière et de profondeur de champ et animer votre projet pour le rendre vivant !

En savoir plus sur ARCHLine et sur ARCHLine LIVE

Besoin d’échanger sur un de nos logiciels de CAO/3D/BIM ?

Vous pouvez nous contacter par mail et par téléphone. Sachez que nous pouvons organiser des démonstrations sur nos logiciels pour vous aider dans votre choix. Nos logiciels sont également disponibles gratuitement pendant 30 jours pour vous permettre de les essayer. Notre hotline reste gratuite même pendant votre essai !